lundi 16 juin 2008

Matériaux déconstruction


1 commentaire:

patrick a dit…

c'est pareil pour moi, la polka du roi, à la porte du garage, vous qui passez sans me voir, le débit de l'eau, coin de rue, des partitions plein le piano et puis soudain à la fin d'un recueil que j'avais même pas ouvert, la mer, la chanson de mon certicat d'études, "tu as passé le certificat d'études, toi?", oui, maman voulait que nous passions tout ce qui se présentait à nous, obligatoire ou pas, l"angoisse de devenir comme eux, sans diplômes, alors la mer, je me la rappelle, sans la partition, à l'époque, on me l'a soufflé, "il chante comme une fille".