mardi 2 décembre 2008

Point c'est tout


Le 09 novembre, Laure Limongi déplorait avec raison le quasi silence entourant la parution, entre autres, de Mademoiselle de Biche, d’Emmanuel Tugny.
Le 10, elle reproduisait une belle lettre de Noëlle Renaude adressée à l’auteur.
Tugny par ici emballe et grise, Tugny ravit.
Depuis le Crevant happant.
Et quand Bibi lut Biche, Bibi bicha.
À venir : micro bafouille à quoi l’on s’essaiera dans l’engouement.
Pour l’heure dans un micro, Bibi bafouille.
Du Biche évidemment :


7 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est vachement bien lu! (et puis j'adore le texte! et puis c'est toujours agréable de mettre une voix sur un visage)

Olga

Laure Limongi a dit…

C'est totalement génial !
Un grand merci !

Di Brazza a dit…

Suite à la chronique parue sur L.S j'ai immédiatement lu ce livre dont je suis bien évidemment tombé amoureux. Je vois que Biche plait aussi aux dames. Lequel de nous deux aura d'elle les plus beaux en-faons? L'histoire nous le dira.

amications àquoiçacerflamoures
dB

Anonyme a dit…

Excellent ! totalement convaincue ! je rajoute le titre dans ma liste des courses...

juliette mézenc

albin, journalier a dit…

Ah, E.T. lu par D.M. et deux désirs A) lire E.T.,
B) être lu par D.M.

karine L a dit…

Enfin je l'écoute ce fameux enregistrement. Bravo pour la lecture. Je suis folle d'avoir tant attendu, c'est génial, je cours à la librairie.

Anonyme a dit…

j'aime bien cette pointe de rouille dans votre voix